CDF : Nancy – Guingamp

CDF : Nancy – Guingamp

Brève SFC du 21/01/2019 – Match de Coupe De France contre Guingamp

En signe de protestation contre la programmation des rencontres à des horaires aberrants (qui plus est en semaine!!) pour les supporters désireux de se rendre au stade pour voir leur équipe, le bureau SFC a pris la décision de boycotter les 30 premières minutes de la rencontre qui doit débuter demain à 18h30 à Marcel Picot.

Nous demandons à l’ensemble de nos adhérents et sympathisants de respecter cette décision et de ne pas se tenir dans le bloc pendant cette première demi-heure.

J19 : Nancy – Paris FC

J19 : Nancy – Paris FC

 

Ligue 2 : Journée 19 (Vendredi 11 Janvier 2019) 1-2


Avant tout, tout tenions encore à remercier toutes les personnes qui ont partagé nos peines ces derniers temps, nos frères de Sarrebruck, de Neunkirchen, les amis Rouennais pour leur solidarité et leur tifo, les Niçois pour leurs messages de sympathie, les Strasbourgeois, les amis de Jordan, ses collègues du RC Lunévillois ; nous remercions également l’ASNL pour les démarches de l’hommage, le Old Clan du Paris FC pour son geste, tous les gens également qui ont participé à la cagnotte. Merci à tous, pour notre frère tout là-haut.



 


 


 Photos : SFC (Matéo), Studio29, Sébastien Louis, ASNL

Hommage (remerciements)

Hommage (remerciements)

Les membres du SFC tiennent à remercier la direction de l’ASNL ainsi que toutes les personnes ayant participé à l’hommage rendu à Jordan ce Vendredi au stade Marcel Picot.

Photo Matéo / Studio 29, d’autres photos suivront. 

Hommage (suite)

Hommage (suite)

Un immense merci à nos respectueux amis Rouennais qui ont deployé un tifo en l’honneur de Coftier, samedi dernier (5/01/2019). Victoire 1-0 du FC Rouen qui conforte sa place de leader du groupe de N3. 

 


Hommage récent des frères Sarrebruckois lors des tournois en salle hivernaux, Vielen Dank Brüder ! 

 


N’oublions pas également de remercier chaleureusement les amis de la Sud pour leur calicot en décembre (Mercredi 19 décembre 2018, Nice / Guingamp, CDL). Merci les gars pour votre soutien !

 


Futur hommage à Picot pour le prochain match !

Hommage à Coftier

Hommage à Coftier

Le vendredi 21 décembre dernier, alors que nous aurions dû être dans la pleine excitation du derby néanmoins et surtout heureusement reporté, nous avons dit adieu à notre frère décédé si tragiquement. Voici ci-après les textes qui ont été prononcés dans l’église bondée de Lunéville en ce triste après-midi d’hiver.

Coftier,

Ton nom résonne dans la tête de tous tes frères du stade depuis ce maudit lundi… Tu n’imagines pas le vide que tu vas laisser dans nos vies…
Toi qui a grandit et mûri avec ce groupe, tu resteras un des symboles de ce que nous sommes.
Partout & toujours, ton visage continuera d’illuminer la tribune Piantoni et égayera nos déplacements d’un bout à l’autre de l’Hexagone.
Au cours de toutes ces années, nous avons vu un ado devenir cet homme animé d’une passion pure et entière pour son club, l’Asnl; et d’un inépuisable investissement pour faire avancer le Saturday FC en se rendant utile dès que possible.
Derrière ce grand et puissant gaillard, nous savions tous que se cachait aussi une âme sensible, avec ses doutes et ses cicatrices… qui nous rappellent aujourd’hui à quel point Jordan était un être si touchant et unique
La peine qu’on subit tous est à la mesure de la force de notre groupe.
Où l’un se fond dans le Tout et le Tout est dans l’Un.
Où chaque membre, d’une façon personnelle et particulière, compose l’édifice Saturday FC, mais où en ce jour, on a la terrible impression qu’un morceau du bâtiment s’est écroulé.
Coftier est le Saturday FC et le Saturday FC est Coftier.

Une personne entière. C’est ce que nous retiendrons tous de Jordan.
Sa personnalité si attachante, sa sensibilité si touchante et son amitié si débordante. Il était de ceux qui prenait l’autre comme il est et a qui l’on pouvait donner sa totale confiance en l’espace de quelques jours.
Jordan c’était aussi la curiosité, à se rendre meilleur en comprenant ce qui l’entourait. Tout cela il le faisait à livre ouvert, les difficultés de la vie devaient etre une force pour la suite afin d’etre meilleur.
Tout cette personnalité était un soleil dans ces deux passions qu’étaient le rugby et le foot.
De son arrivée au « stade » sur la pointe des pieds mais pleine de volonté et de passion tel un amoureux de l’asnl depuis sa naissance, à ses idées pour rendre les choses meilleures par ses convictions profondes et tellement humaines. L’humilité était sans doute l’une des plus grandes qualités de Jordan, on ne l’a jamais vu se mettre au dessus de quelqu’un, car il savait respecter les siens.
Mais un terme définira Jordan : la famille. Ses 3 familles.
Sa famille du rugby dont il était fier de faire partie et de représenter les couleurs sur et en dehors du terrain
Sa famille du foot dont il était fier et qu’il n’a jamais trahi, on ne le remerciera jamais assez
Et pour finir le plus important sa vraie famille dont il était tellement fier, dont il parlait constamment nous la faisant aimer comme lui l’aimait.
Aujourd’hui tu es parti brutalement Jordan, ton silence de d’habitude lorsque tu étais absent, sera désormais très lourd à supporter … Mais nos souvenirs à tes cotés seront eux toujours présents, les rires commes les larmes, qui ne pourront elles, jamais sécher.

On t’aime, merci pour tout ! Partout toujours.


Le Saturday FC souhaite remercier nos frères de Sarrebruck et de Neunkirchen ainsi que nos amis de Rouen, Nice et Salzburg. Merci pour avoir été avec nous lors des obsèques et/ou pour avoir apporté votre soutien moral et financier à la famille de notre frère Jordan, qui nous a quitté trop vite. Nous n’oublierons jamais Jordan, nous n’oublierons jamais vos gestes de sympathie.

Saturday FC wünscht zum unseren Brüdern von Saarbrücken und von Neunkirchen zu bedanken, sowie unseren Freunden von Rouen, Nizza und Salzburg. Danke, um mit uns während der Beerdigung gewesen zu sein und / oder für geben Ihre moralische und finanzielle Unterstützung in der Familie unseres frere Jordan, der uns zu früh verlassen hat. Wir werden Jordan niemals vergessen, wir werden ihre Bewegungen von Freundschaft niemals vergessen.